Pour l'Homme·Pour les autres·tricot

Les mitaines de l’Homme

Marque et Modèle :Knotty Gloves de Julia Mueller

Taille : unique L (+ 8 mailles)

Métrage et Fourniture:

  • 2 pelottes rouge de (je ne retrouve plus le nom) de Bergère de France pour 4 mitaines (Composition : 100% laine)

Mitaines-pouces

L’Homme est grand, on a déjà parlé de cela quand il ne trouvait pas de manteau à sa taille.
Et comme il est grand, proportionnellement il a des grandes mains. Mais surtout, il a les mains loin du corps.
Et il semblerait quand elles sont trop loin trop longtemps (genre sur le clavier d’un ordinateur lors d’une journée de travail), bah son corps décide de ne pas les maintenir à 37°C (ça doit être trop fatigant).
Du coup, il a froid aux doigts…

Mitaines-Main

J’ai découvert ce modèle dans un podcast de CocotteKnits.
C’était mon troisième tricot, javais déjà fait un pull et un bonnet en jacquard, je voulais tester des nouveaux trucs et les torsades ça me bottait bien.
Ce patron gratuit, traduit en français et avec le diagramme de la torsade est parfait !

L’Homme voulait de la couleur : J’ai trouvé ces pelotes rouge de Bergère de France dans le magasin de laine de Danjoutin (90).
Il voulait une manchette longue (pour qu’il n’y ait de petits courants d’air).

Mitaines-ForceRouge

En décembre 2015, je commence à tricoter et j’arrive à la fin de la torsade. Pas de soucis, c’est nickel. Elle rend super bien. Le diagramme est simple à lire (je trouve) et addictif.
Je lui fait réessayer et finalement, il trouve que la manchette est un peu trop serrée… Bref, je recommence dans la foulée en rajoutant 8 mailles (2 côtes).

Je n’ai pas défait la première manchette. Parce que je voulais montrer à ma mamie comment j’arrivais bien les torsades. Depuis je l’ai finie pour moi (mais sans faire les doigts). Mais bon pour l’instant je n’ai que la mitaine droite…

Mitaines-torsades2

Hop hop hop, ça suit son petit bonhomme de chemin et j’ai fini la première mitaine (on doit être 6 mois plus tard), c’est l’été.
J’attends bien 6 mois pour commencer la deuxième. C’est bien ça d’attendre le temps qu’il faut entre les 2 symétriques du projet. Au bout de 6 mois, j’avais pas trop l’impression de refaire la même chose, mais en même temps ce n’était pas complètement nouveau donc j’avais l’impression d’aller plus vite, d’être plus régulière, d’avoir fait des progrès quoi 🙂

Mitaines-torsades

Je crois que pour janvier, j’avais fini la deuxième mitaine.
Pareil, c’est l’homme qui à voulu des doigts. (parce que franchement, c’est un peu long a faire les doigts).
Et puis je n’ai pas fait les bouts des doigts pour que l’ensemble reste tactile. (Et puis, c’est plus pratique pour taper sur un clavier.).

Mitaines-mains

Et puis voilà, un week-end de mai on se baladait au dessus de la plage des Blancs Sablons (29). Il y avait un vent bien frais qui soufflait. Et l’Homme a sorti ces mitaines.
J’ai sauté sur l’occasion. On a pris des photos en conditions réelles de portabilité. (C’est à dire, on l’a entendu râler parce que « si je mets mes mitaines, c’est que j’ai froid, c’est pas pour mettre les mains en plein vent glacé », et pour la même raison on ne pouvait pas relever trop les manches.)

Mitaines-poings
Power Rangers – Force ROUGE !

Bref, je ne sais pas si on voit tous les détails.
Mais je peux vous dire, que je suis fière de ses mitaines.

Mitaines-plageBlancsSablons

Mitaines-LeConquet

Photos prises par moi à coté du Conquet et de la Plage des Blancs Sablons (29)

Couture

Michelle, pourrait être le deuxième prénom de Cruella

Marque et Modèle :Michelle de République du Chiffon

Taille : 40

Métrage et Fourniture:

  • 1m50 (peut-être un peu plus) d’une sorte de jacquard noir-blanc – Tissu Eco, Audincourt (25)
  • Doublure du corps : Poly-coton – Quartier aux tissus – Bouférré (85)
  • Doublure manche : doublure anti-statique – Tissu de la mine (49)

Michelle-souris

Michelle, également un patron ultra connu sur la blogosphère couture.
De même que Bernadette, je n’étais pas vraiment convaincue du résultat sur moi. Moi, j’aime bien porter mes vestes fermées et Michelle se porte ouverte.
Cependant même histoire, quelqu’un s’en séparait sur Instagram… Connaissant la renommée de ce patron, je me suis dit pourquoi pas agrandir mon stock.. 🙂

Michelle-Profil

Bien avant cela, a Belfort, j’ai converti une amie à la couture. Et elle a fait cette trop belle veste :

afumerveste
Photo prise lors de notre remise de diplômes. 😀

Et comme on était allée acheter du tissus ensemble dans notre repère : Tissus Eco à Audincourt.
J’avais le même tissu dans mon stock. J’ai donc copié ! Oui oui parfaitement, on est plus à l’école alors j’ai le droit.

Michelle-face

Je voulais jouer avec la reversibilité du tissu, et le col châle de Michelle me semblait parfait pour ça.

Ainsi Michelle fit son entrée dans mon projet de garde-robe capsule.

Michelle-Bigorneau

Comme Michelle est super renommée pour son pas-à-pas. Je n’ai pas fait ma rebelle, et j’ai suivi sagement le pas à pas. Je sais enfin doubler une veste dans les règles de l’art.
Si vous voulez mon avis (1000 ans après tout le monde), je trouve qu’il est très bien fait. Les photos sont bien prises et les astuces sont bien détaillées.

Michelle-FaceMer

J’avais jamais glacer les coutures, ou plutôt si une fois sur ce gilet mais je ne savais pas ce que je faisais.
A ma décharge, je n’ai pas cousu beaucoup de veste jusqu’à maintenant (sauf la Bernadette de la jungle) et on ne m’avait jamais dit de glacer les coutures.
Maintenant je sais ce que c’est : coudre les marges de couture ensemble pour que le col (souvent) ne puisse plus bouger.

Michelle-caillou2

Je voulais également faire des poches paysannes, parce que je ne suis pas trop fan des grandes poches plaquées.
Et juste avant que je me lance, sbcreations a fait un super tuto sur sa chaine youtube qui démystifie totalement les poches passepoilées (Les poches passepoilées commence à 43 min 13). Alors je voulais tester, et j’ai eu raison. Cette technique est magique. Et simplifie grandement la façon de faire des poches passepoilées. C’est tellement simple que j’ai envie de mettre des poches passepoilées partout maintenant.
Du coup, il y a des poches passepoilées sur ma veste (plutôt que des poches paysannes).

Michelle-Poche

Et j’ai fait attention à faire le rabat du bas plus grand que celui du haut. Je ne suis plus trop certaine du rendu. Mais c’est volontaire, ce n’est pas une erreur. Et puis finalement sur les photos j’aime bien le résultat.
De même les poches sont super longues car elles sont dimensionnées pour accueillir mon téléphone (qui est beaucoup trop grand).

Michelle-Dos

Je suis contente de ce projet. Je me suis appliquée et le résultat est top.
J’ai suivi le conseil de Anne qui est de mettre les manches en doublure anti-statique. Et bien que les manches soient relativement ajustées, je peux mettre un pull en dessous. Et ça c’est cool.

Michelle-caillou

Finalement j’aime bien cette forme. Elle est relativement classique et facile à vivre.
Je pense que je m’en ferais d’autres. Mais je ne sais pas dans quel tissu… Affaire à suivre.

Michelle-Rire

Michelle-LaRiviereMichelle-kerlouanPhotos prises par a5e et mes parents à Kerlouan (29).

Je porte aussi mon premier pull  qui est super versatile puisque je le porte lors des photos sur la plage et lors de la remise des diplômes (où je porte également ma première Belladone)

Anecdote : titre issu des blagues pas drôle de mon copain par rapport au tissu utilisé (noir, blanc : dalmatiens -> Cruella !  🙂

Couture·Pour les autres

Opian Geneve : Robe Alvernia

Marque et Modèle :Alvernia, Opian Genève

Taille : T3 s’elargissant gentillement vers T4 à la taille.

Métrage et Fourniture:

  • Tissu bleu (composition inconnue) et doublure grise coton – Tissus Eco (Audincourt)
    Fermeture
    Dentelle du stock de Maman
  • Doublure : Poly-coton du même endroit
  • Fermeture métal.

L’année dernière, j’ai testé un patron pour une marque : Opian Genève. Une marque qui lançait ces premiers patrons.

J’ai proposé à la créatrice de tester la robe Alvernia.

Ce choix est pleinement réfléchi : J’ai besoin d’une tenue pour aller à un mariage : je tente la robe.

J’ai fait mes retours à la créatrice dans les temps, cependant pour tous pleins de raisons, je n’avais pas pris le temps d’écrire un article de blog.
Je pense qu’il n’est jamais trop tard, alors je me lance.

Alvernia_ClaireFace

Je vous présente Alvernia.
Voici la description de sa fiche technique :
« ALVERNIA est une robe d’été ou de soirée sans manche avec décolleté en V devant et dos jusqu’à la taille, des pinces de taille sur le devant, des plis creux devant et dos et une fermeture Éclair invisible sur le côté. »

Alvernia_TestFace

Alvernia est une robe de cocktail. C’est une robe pour sortir, pour faire la fête.
J’avais choisi pour ma version test un tissu bleu marine de composition inconnue.

Alvernia_TestDos

Le corsage est doublé, ce qui permet des finitions propres. Les explications sont claires. Je n’ai pas rencontré de problème pour coudre cette robe.

Alvernia_TestCorsage

Voilà j’ai fait mes retours et des photos pour la créatrice.

Alvernia_TestDos2

Cependant, cette robe ne me correspond pas. Je l’a trouve jolie sur les autres, et puis je ne m’y sens pas vraiment à l’aise. Déjà, j’ai choisi une couleur beaucoup trop sombre pour un mariage. Finalement j’ai cousu la Belladaurée, qui me correspond plus. Déjà le tissu est beaucoup plus lumineux. Mais on retrouve quelques codes : décolté devant, dos ouvert. Je pense que cette robe m’a inspirée. Et j’en suis heureuse. 🙂

Alvernia_ClaireDos2J’ai découvert par la suite que la taille ne tombe pas PILE sur ma taille, et du coup quand je m’assoie ça remonte les bretelles. Et puis c’est pas moi quoi.
Du coup, j’ai pensé à ma petite sœur, qui fait elle aussi un 38, mais qui n’a pas la même morphologie. Généralement quand un truc me va pas, ça lui va et inversement.
Bref, j’ai pas fait l’ourlet pour cette raison.

Alvernia_ClaireFace2

J’ai donc passé la robe à ma maman qui l’a fait essayé à ma sœur. C’est là que j’ai compris que la taille de la robe ne tombait pas sur ma taille. Parce qu’en fait, elle tombe PILE sur la taille de Claire et elle n’a pas ce problème de bretelles. Cependant Claire porte des soutien-gorges, or cette robe n’est pas prévue pour. Et c’est la principale modification qu’il a été faite : Maman a rajouté un triangle de dentelle dans le dos. (De plus, cela permet aussi aux bretelles de garder encore mieux leur place).

Alvernia_ClaireCorsageDosJ’aime beaucoup cet ajout, je trouve que ce détail rend la robe encore plus classe.

Alvernia_ClaireCorsage

Ensuite, maman a doublé la jupe, car sinon le tissu collait aux jambes et ce n’était pas très beau.
Et elle a fait l’ourlet pour que la robe soit à la taille de Claire.

Alvernia_ClaireProfil

Voilà, Claire a porté cette robe au Gala de son école 🙂 (#tropfière)

Alvernia_ClaireJolie

(Franchement elle lui va beaucoup mieux qu’à moi 🙂 .)

Cette robe est un projet familial et je suis heureuse qu’il ait eut ce dénouement heureux 🙂

Mannequin : Ma super jolie petite sœur

Photos prises par moi dans le jardin familial (49)

Non classé

Envies de Juin-Juillet 2017

On se retrouve aujourd’hui, parce que je suis dans une phase « j’ai pleins d’idées couture mais je ne couds rien parce qu’il fait trop chaud, j’ai le cerveau en compote et je suis trop fatiguée ».
Du coup, l’idée de cet article c’est de faire ressortir ce que j’aime et que j’épingle depuis des mois (et de motiver mon sewjo 😉 ).

Voilà ce que j’aime :

Les détails des épaules

Bon alors, voilà. Je trouve que les détails sur les manches sont les plus parfaits 🙂 Je les trouve délicats et « pratique ». Effectivement, je ne veux pas en faire trop, alors sur le devant ça ne me parait pas approprié. Dans le dos, j’aime bien, mais je me rends compte que je suis hyper frileuse du dos, alors de faire des ouvertures ne me semble pas approprié non plus, mais en même temps j’aime bien quand même.

L’encolure croisées dans le dos.

Oui je viens de dire l’inverse juste au-dessus. Mais là, c’est pour faire une tenue de plein été. Donc on va dire que je ne craindrais pas le froid 😉

Crédits photos : 3 : @lejditea sur IG

J’en ai épinglée 3. Et en plus il y a le tuto pour en faire une dans un Seamwork magazine (The Body Issue je crois). Il faut que je trouve le patron de débardeur de base, peut-être la robe Adélaïde de Seamwork. Et puis je me lance 🙂

Les poches

J’ai pour idée de faire une toile de Sorell sous forme de short. Et j’ai vu ce projet et j’aime bien les poches à rabats sur l’avant. C’est pas comme si il n’y en avait pas déjà assez sur le Sorell. Mais j’en rajouterais bien 2 autres 🙂

Crédit photo : @ericabunker sur IG,

Et pour mon Sorell final je pense faire des poches passepoilées sur l’arrière (c’est pour cela que je m’entraine sur ma toile). Mais j’ai vu ces poches là (Chanel). Et j’avoue que ça rend bien. Alors j’hésite. Peut être sur mon prochain jean.

Ok, et puis j’adore celle-ci :

poches2

Les rayures

Je pense que les rayures ont un potentiel monstre. Mais j’ai un peu peur de me lancer…

En tout cas j’aime bien  :). En plus, il y a ici des catégories qui se croisent : tee-shirt style Hayden, ouverture dans le dos..

Et puis ensuite :
Les trop Top et Hayden:
Il y a a peu près des millions de Trop top trop beau.
Mais ceux de m Gg++. Ils sont Wahoo ! (Les photos ci-dessous viennent de son blog)

J’aime beaucoup la forme de Hayden de Seamwork. Particulièrement celui de Clo’s (3ème photo) :).

Je ne sais pas trop ce que j’attends pour me lancer. Mais bon, prenons notre temps mais je me dis que j’ai jusqu’à la fin de l’été pour m’en faire un (et être transcendée par la grâce de ces petits tops et en faire des milliers d’autres 🙂

Les combinaisons (si possible pantalons)
Je cherche le patron de combinaison pantalon parfait. Clairement ça me plait vraiment. J’en ai épinglé touuut plein.

J’ai dans mon stock : La playsuit de Salme pattern que je mets toute l’année. Mais qui est une combi-short. J’ai essayé de lui coller un pantalon mais ça n’allait pas.

Je pars maintenant sur l’idée de faire une combi-pantalon (un peu comme celle ci-dessous). Je suis bien inspirée par la Maxi Eliana de Pauline Alice, donc je partirais bien de là pour le corsage… Mais je ne sais pas quel pantalon lui coller (peut-être une inspiration de la Tania Culottes)…

combipantalon

Affaires à suivre

L’ensemble des photos viennent de Pinterest sauf lorsque cela est précisé, alors les images viennent du blog cité.

Couture

Chemise à oiseaux

Marque et Modèle : « Cami » de Pauline Alice déjà retravaillée pour en faire un chemisier

Taille : plutôt 40

Métrage et Fourniture:

  • 135 cm (par 140) de tissu à oiseaux acheté à Tissus de la Mine – Angers (49)
  • boutons noirs

Je vous préviens tout de suite : j’adore ma chemise.
Tout me plait chez elle.

ChOiseaux_face.JPG

C’est un projet que j’ai débuté à Laval (novembre 2016). Je pensais l’avoir fini dans la semaine. Et puis finalement il y a eu beaucoup trop de choses dans cette semaine, et je ne l’ai pas finie.
Le projet a duré (causes : fin d’un travail, nouveau travail, les fêtes de fin d’année, déménagement…). Ce n’est pas un mal, le tissu (pur coton) était agréable à travailler. Et puis les couleurs (wahoo), elles donnent la pêche à le coudre, et en plus j’étais sûre d’adorer la porter. Du coup j’ai pris mon temps et je pense que je l’ai fini fin janvier (2017). 

ChOiseaux-hanches.JPG

Cependant, je n’arrivais pas à retrouver le fit de ma première chemise (Cette chemise est identique à la chemise à moustaches). Je pense que j’ai mal reproduit les pinces sur mon patron hacké et puis après j’ai bidouillé, sans réussir ce que je voulais.
Finalement, quand tout le reste de la chemise était fini, j’ai décousu mes pinces et j’ai « décalqué » celles de ma première version.
Et j’arrive exactement à ce que j’attendais.

ChOiseaux-manches.JPG

Cette chemise est comme je l’imaginais. Je pense que c’est, pour moi, la parfaite rencontre patron-tissu.

J’adore l’imprimé. Il pète la joie. C’est comme un splatch de couleurs à la Mathou. Mais en fait c’est encore mieux c’est des petits oiseaux de toutes les couleurs.
Et tout ça sur un fond noir pour la sobriété. Oui oui, la sobriété. Une chemise noire c’est sobre (même si il y a des oiseaux de toutes les couleurs partout dessus).

ChOiseaux-dos.JPG

Je la trouve tout particulièrement travail-compatible. J’aime beaucoup la porter (comme ici) avec un pantalon noir, je trouve que ça fait ressortir les couleurs 🙂

ChOiseaux-haut.JPG

Le patron est un hack de ma part de la robe Cami de Pauline Alice. Je vous ferais un pattern hacking quand j’aurais résolu ce problème de pinces (je ne peux pas vous dire : décalquer votre première chemise, ça ne fonctionnerait pas).
Mais l’idée, c’est le buste de la Robe Cami de Pauline Alice. Il faut que la fin du buste arrive à la taille naturelle. Pour cela moi j’ai rajouté 4cm. Cela permet que l’endroit où les pinces sont les plus ouvertes est là où la taille est la plus fine.
Ensuite j’ai allongé les pièces devant et dos pour qu’elles atteignent la taille d’une (longue) chemise (car moi j’aime bien rentrer mes chemises dans mon pantalon et ne pas avoir froid au dos). Puis j’ai fini la chemise façon liquette en copiant une chemise déjà faite. Et j’ai refermé les pinces (plus de détails à venir).

ChOiseaux-bas.JPG

J’aime toujours beaucoup cette forme. Elle est pour moi, confortable et ajustée.
Et j’adore !
Elle me laisse libre de tous mes mouvements, mais mets en évidence ma taille (je trouve). Et je ne suis pas étriquée aux épaules (ce qui est mon problème avec les coupes ajustées)…

ChOiseaux-Dos2.JPG

Je porte beaucoup mes 2 chemises ayant cette forme (genre dès qu’elles sortent de la machine). Je compte m’en coudre (au moins) 2 autres.

ChOiseaux-lachantrerie.JPG

Photos prises dans le parc de la Chantrerie – Carquefou (44)

Couture

Bernadette de la jungle

Marque et Modèle :Bernadette de République du Chiffon

Taille : 40
Métrage et Fourniture:

  • Environ 1m10 de tissu de la Jungle – Le Quartier des tissus – Boufféré (85)
  • Doublure : Poly-coton du même endroit
  • Fermeture métal.

Bernadette-Ouverte

On en a vu environ un demi-millier de Bernadette sur l’internet de la couture. Des versions trop belles.
Cependant je n’étais pas convaincue du résultat sur moi, puis quelqu’un s’en séparait sur Instagram. Alors je me suis dit pourquoi pas tenter (ou plutôt je me suis dit pourquoi ne pas ajouter ce patron à mon stock au cas où…) 🙂

Bernadette-Face

Bref, l’année dernière ma lubie du mois de juilet, c’était de mettre du soleil dans ma garde-robe.
J’avais vu ce perfecto de @juliadagood (sur IG). Et je voulais le même. Ensuite j’ai trouvé un coupon avec des toucans et des perroquets. Bah je l’ai acheté.

JuliaDagood.PNG
Perfecto Mona WearLemonade par JuliaDaGood

Et j’étais sûre de moi. Sauf que je me suis foirée dans la taille de mon coupon. 1m10 c’est (beaucoup) trop peu pour un perfecto. (même c’est beaucoup trop peu pour plein d’autres choses).
Bernadette est un patron spécial mini coupon. Alors j’ai testé. J’ai optimisé mon coupon au max et pour ça j’ai coupé mon tissu en 1 épaisseur.

Bernadette-Fermeture

Le truc quand tu coupes en 1 épaisseur c’est qu’il faut bien faire attention à avoir des pièces symétriques, autrement dit chaque pièce en version droite et gauche. Bon bien sûr j’ai réussi à couper 2 parmentures droite (et comme je n’avais plus de tissu, j’ai recoupé la gauche pas du tout dans le droit fil…).
Maintenant pour ne plus me faire avoir, j’écris en gros Droite et Gauche sur l’avant de mes calques. Et c’est le sens de cette écriture qui fait foi (même si le nom du patron est écrit l’autre coté dans l’autre sens.) (je ne sais pas si c’est très clair, mais bon ça marche !)

Bernadette-Dos2

Donc Bernadette rentre dans 1m10 (et cela en faisant attention à placer un perroquet et un toucan dans la pièce dos !!!).
Excellente nouvelle ! Je pense qu’elle peut rentrer dans les chutes d’autres projets (ceux fait en tissus précieux 🙂 ) et ça c’est cool.

Bernadette-ZFace

Elle est entièrement doublée. Et c’est la première fois que je faisais la doublure d’une veste. Je suis très fière du résultat. Et la doublure apporte un petit peu de chaleur mais pas trop, c’est parfait.

Bernadette-Doublure

Et la prochaine fois, je lui ajouterais une poche à l’intérieur (pour y loger mon téléphone de géant).

Bernadette-Profil

Le truc, c’est que je suis définitivement une « Print-girl » (= une fille d’imprimés). Je n’ai cousu presque que des imprimés depuis deux ans et demi (les exeptions sont : 2 pantalons, 1 jupe, 1 gilet, 1 robe de soirée). Et du coup, bah j’ai rien à mettre avec cette veste… (quoique la robe de soirée irait bien avec, mais là encore c’est pas un truc que l’on met tous les jours).

Bernadette-Dos

De plus, je ne suis pas sûre de l’assumer. (enfin je l’ai quand même porté une fois au boulot)… Autrement que en plein été, je n’arrive pas trop à porter cet imprimé. … Cependant j’aime bien l’association que j’ai trouvé pour les photos.

Bernadette-Portabilite

Conclusion : il faut que je couse des trucs unis. 🙂

(C’est pas comme si c’est ce que je disais depuis janvier (à ma décharge, j’ai cousu cette veste l’année dernière 🙂 )).

Bernadette-aigrette

Bernadette-bateauFleurs

Photos prises par a5e lors d’une balade à coté de Concarneau (29)

Couture

Me-made-mars et chemise de mars.

Marque et Modèle : Modèle de chemise du Magasine Fait Main Mars 2015

Taille : 40

Métrage et Fourniture:

  • Environ 1m50 de tissu à carreaux bleau et bordeau – Tissus du Renard – La Roche sur Yon (85)
  • 12 pressions nacrées
  • Thermocollant.

En mars j’ai participé au me-made mars.

J’en profite pour faire une petite rétrospective avant de vous présenter mon projet pour la mini garde robe, car tout ça est intimement lié et mûrement réfléchi 😉

Le me-made month, est un challenge sur instagram où chacune qui a envie, prend une photo de sa tenue comportant une pièce faite main chaque jour, ou 5 jour sur 7 , ou une fois pas semaine, ou au rythme qu’elle veut en fait.

Moi j’ai essayé de poster une photo tous les jours. Bon y’a eu quelques oublis, (3 jours je crois), et y’a eu des jours où je n’avais pas de pièces faites main.

Mais ça donne une idée globale de la façon dont je m’habille, de ce que j’aime porter, de ce qui revient souvent, des vêtements qu’ils me manquent…

MeMadeMarsCollage

Clairement, je porte des pantalons au travail. Pour plusieurs raisons, mais la principale c’est qu’il peut m’arriver d’installer (ou de désinstaller) du matériel au labo, et pour ça c’est plus pratique en pantalon. En plus des jupes avec chaussures de sécurité c’est pas ce qu’il y a de plus esthétique (même si mes chaussures de sécu sont super jolies (sans ironie)).

J’ai 3 pantalons fait-main :

  • Le pantalon feuillage qui tombe un peu (trop) sur les hanches (il faut que je me décide à rajouter des passants pour pouvoir mettre une ceinture) et dont l’imprimé jure parfaitement avec mes jolies chaussures de sécu (elles aussi imprimées feuillage).
  • mon premier ginger jean, qui n’est pas parfait, mais qui fait le job. Je le trouve trop taille haute, et qu’il marque trop les plis à l’entrejambe après plusieurs jours porté (mais je pense qu’il n’y a que moi qui y fait attention).
  • mon ginger bordeaux, qui est parfait. Mais un chouia trop court quand il fait froid (bah t’as froid aux chevilles).

Donc il me faut d’autres pantalons : Des gingers sont sur la table de coupe.

J’aime porter des chemises.
J’en ai 5 dans mon armoire : Les 2 chemises Cami, ma première chemise à carreaux, ma deuxième chemise à carreaux (qui est le projet de mars de ma mini garde robe), une dernière chemise à carreaux faite par ma maman pour elle quand elle avait mon âge (et qui me va, sauf pour la longueur des manches, du coup je les porte retroussées).

Je pense que je peux encore me faire quelques chemises : j’ai prévu une autre chemise Cami, une chemisette ‘Fit but I know it’ de Biquette (je prévois l’été), et une chemise Granville (j’aime les chemises cintrées). Et on verra ensuite. Je pense me faire une blouse Cézembre aussi. Affaire à suivre.

Je porte mes MesaDress en tant que T-shirt.

J’ai horreur d’avoir froid au dos, ET, je veux éviter à tout prix le syndrome du plombier. C’est pour cela que j’aime les chemises longues, et les T-shirt longs (vraiment longs).
Donc les Mesa Dress sont des robes le week-end et des T-shirts la semaine.

De plus j’aime beaucoup cette forme, je la trouve méga confortable, et je trouve qu’elle me va bien. J’aime bien la longueur des manches qui est peu commune sur les T-shirts français.

J’en ai 1 de coupée et cousue, une qui va suivre (il faut que je m’applique sur le coupe, il y a des raccords).

PS : Ma petite sœur est elle aussi convaincue par les Mesa Dress, elle m’a demandé les même que les miennes.

MeMadeMars_Soeurs

En mars, je porte des pulls tricotés par mamie en majorité.

Il me manque des gilets plus fins dans des couleurs sobres (les trucs pas drôle à coudre ou a tricoter, les basiques quoi !).

Analyse (rapide) des couleurs, je porte beaucoup de bleu et de bordeaux.

Et devine quoi, ma nouvelle chemise, elle est bleu et bordeaux ! avec une petite touche de jaune 🙂

Donc elle s’accorde parfaitement avec mes 2 Ginger (un bon point pour elle).

MMM-Zoom

Coté réalisation :

C’est exactement le même patron que ma première chemise à carreaux. Je trouve que ce patron se prête bien aux chemises à carreaux.

La patte de boutonnage, les poignets de manches et les poches sont dans le biais. Et je trouve que ça lui va bien.

Il faut être attentif lors de la coupe pour les raccords (et là c’est le cas, ils sont parfaits). Il faut être attentif aussi lors de la couture des pinces, pour que ce soit net je les ai bâtis.

J’ai fait des fentes indéchirables, parce que j’aime bien ça ! je trouve cela plus résistant que les pattes capucins, et également beaucoup plus simple a réaliser (je me suis aidée de ce tuto).

MMMcarreaux-face

Je me suis appliquée pour la patte de boutonnage, je l’ai fait comme c’est marqué dans les instructions et j’en ai pas fait qu’à ma tête contrairement à ma première chemise (Félicitation à moi ^^). De ce fait, ma patte de boutonnage est aussi jolie à l’intérieur qu’à l’extérieur.
J’ai monté le col à la façon LeBungalow. Je n’ai pas eu de soucis, le résultat est net. (j’ai juste pas compris à quel moment coudre, parce qu’il y a marqué « piquez » et que j’étais un peu (trop) fatiguée et que j’ai du oublier de lire cette ligne. Finalement j’ai cousu au bon endroit, au bon moment 🙂 )

MMMcarreaux-manches

Niveau patron :

pas de difficulté puisque je l’ai déjà réalisé 🙂 D’ailleurs c’est super agréable de refaire un patron déjà décalqué avec les marges de couture ajoutées et tout et tout. J’ai fait la taille 40 qui fait que les coutures d’épaules sont à la bonne place. Elle n’est pas super ajustée à la taille, mais je trouve que ça va bien dans son caractère de chemise de cow-boy. Et puis j’ai mes chemises Cami qui sont super ajustées ça permet d’avoir différentes formes.

MMMcarreaux-dansPantalon

Coté tissu :

Ce tissu je l’ai choisi pour ses couleurs. Évidemment.

Il est relativement fin. En fait je dirais que le fil employé est assez gros mais que le tissage est pas très serré. Pour autant le tissu n’est pas mou du tout, au contraire il se tient bien et marque super bien les pli au fer.

Et ce tissage fait que c’est pas aussi lisse/doux que d’autres tissus, il est plus rustique je dirais. Mais il n’est pas pour autant désagréable.

Du fait de ce tissage pas serré, la chemise est légère. Je pense qu’elle est parfaite pour la mi-saison et pourquoi pas l’été portée ouverte sur un petit top tout léger.

MMMcarreaux-profil

Niveau froissabilité :

(critère important) Je l’ai pas repassée à la sortie de la machine (simplement fait sécher sur un cintre), je l’ai mis dans mon sac et je suis partie en week-end, je l’ai portée toute la journée avant les photos. Et je trouve que ça va. :).

(pour les journées plus « importantes », je pourrais prendre le temps de la repasser 🙂 ).

MMMcarreaux-dos

Coté portabilité :

Bah je l’aime beaucoup 🙂 Elle est s’intègre parfaitement à ma garde-robe. Elle est tout à fait travail-compatible. (que des + quoi :))

J’ai pris mon temps pour la réaliser, je me suis appliquée et je suis vraiment fière du résultat 🙂

MMMcarreaux-manchesRatees
Je me suis rendue compte après le podcast de sbcreations que j’avais fait les 2 fentes indéchirables dans le même sens (elle a eu le même souci ^^)

Pour finir, une photo folle 🙂

MMMcarreaux-fou

Photos prises par a5e dans le jardin de la famille – Varades (44)