Couture

Diago à Shinjuku

Marque et Modèle : « Diago » de Pauline Alice
Taille : 40
Métrage et Fourniture :
2,18 m (précisément) par 110 cm.

IMG_5475

Depuis 1 an je vis au Japon (donc j’ai pris des photos à Shinjuku) et comme ici j’ai plein de temps (et que j’ai réussi à me procurer une mini machine à coudre) j’ai le plaisir aujourd’hui de vous présenter le test que j’ai réalisé pour Pauline Alice.

IMG_5426

Il s’agit du haut en chaine et trame Diago.

Il s’agit d’un haut très simple de réalisation, avec des manches chauve-souris, une parmenture pour le col et une pour l’ourlet (ce qui lui permet d’avoir une jolie forme arrondie).

IMG_5420
Regardez ces magnifiques manches 🙂

J’ai réalisé ce test en juillet ce qui m’a permis de porter ce haut depuis 3-4 mois déjà.

J’aime beaucoup ce haut, parce que déjà j’aime beaucoup coudre les tissus en chaine et trame 🙂

IMG_5437
Là, je vous montre ce superbe ourlet

Ensuite parce que je me rends compte que j’aime bien coudre des pièces techniques mais j’aime aussi les projets faciles inrratables sans prise de tête et celui-ci en est un.

IMG_5435_01
Ici, en condition de réelles de prises de photos

Et parce que j’aime bien cette forme un peu boîte (mes 5 tshirts Louise en témoignent). C’est très confortable l’été parce que ça ne colle pas à la peau et laisse passer l’air. De plus, il y a des manches et ça c’est parfait pour protéger mes épaules des coups de soleil.

IMG_5451
Derrière moi, la NTT Tower. Je l’aime bien cette tour 🙂

Et en plus c’est le première fois que je couds un vêtement avec des manches chauve-souris. Elles donnent une petite originalité au vêtement que j’aime beaucoup. De plus comme cette forme est vraiment épurée ont peu laissée court à ces inspirations niveau motif. Oui c’est tout à fait moi d’habitude et puis là comme c’était pour un test j’ai regardé dans les tissus soldés de Tomato et j’ai trouvé celui là qui convenait parfaitement. Alors 150 yens le mètre je ne me suis pas posée trop longtemps la question.

IMG_5440
Une autre façon de le porter avec une taille haute

Et puis je dois ajouter que c’est mon seul haut blanc. Et que mine de rien c’est bien pratique de temps en temps un haut blanc (genre pour passer des entretiens ;)).

Et puis je tiens à ajouter qu’il n’est pas tout à fait blanc. En impression blanc sur blanc il y a des petites ancres et roues de navigations (oui mon amour pour les motifs est trop grand pour coudre un tissu simplement blanc ;).

IMG_5439
Je vous montre de dos parce que je trouve que l’on voit pas assez les vêtements de dos dans les reviews. Alors voici 🙂

Je précise que comme c’est pour un test, j’ai parfaitement suivi les instructions du patron. J’ai juste raccourci les manches de 5 cm parce que pour la taille 40 elles ne rentraient pas dans une laize de 110 cm (ce qui est la norme au Japon).

IMG_5474
En condition réelle de portabilité. Quand je prends des photos en pleine rue et que l’on me propose de l’aide et que je suis prise au dépourvue 🙂

Je porte ce haut avec ma première version des « Petits boudins » de Biquette.

 

Je ferais un article détaillé sur ce short dans très peu de temps. En tout cas je peux vous dire dès maintenant qu’il fait parti des vêtements que je mets tout le temps depuis que je l’ai cousu. Il fait parti de mes indispensables pour survivre a la canicule.

 

En un mot je suis emballée 🙂

Je remercie du fond du cœur Pauline Alice et son équipe de m’avoir permis de tester son patron et par la même occasion d’avoir repris le chemin de ce blog 🙂

Photos prises à coté de la gare JR de Shinjuku .IMG_5469

 

Couture

Louise en WAX devant de Gundam

Marque et Modèle : « Louise » de Louis-Antoinette, mais beaucoup modifié en me basant sur la robe Cami de Pauline Alice
Taille : 40
Métrage et Fourniture :
1,10 m (par 110 cm) de wax.

Gundam3

Donc je commence par vous présenter le Gundam 🙂

Et voici Louise. Enfin ma deuxième toile de Louise.

Ce que j’ai essayé de changé ici, ce sont les manches (c’est toujours les manches que j’essaye de changer).

GundamL_2

Et la voici en conditions réelles de portabilité devant Rainbow Brigde 🙂GundamL_RAINBOWbRIDGE

GundamL_5

Et puis voici de près le Gundam, qui est quand même très impressionnant.Gundam1Gundam2

Photos prises par a5e à Odiaba devant le Gundam à Tokyo 🙂

Je porte le short Sorell cousu il y a trois ans maintenant : mon meilleur allié des vacances (et de la canicule !)

PS : je vais vous faire une confession les photos ont plus d’un an (mai 2018). Mais maintenant c’est une cousette complètement éprouvée, portée régulièrement et tout et tout. J’aime vraiment bien cette forme si bien que j’en ai fait 3 ou 4 autres depuis. #affaireàsuivre 😉

Lecture

De chair et d’os

de chair et d'osIl y a 3 articles je vous parlais de « Tout cela je te le donnerai » de Dolores Redondo. J’ai tellement aimé ce livre que j’en ai commencé un autre du même auteur. C’est celui là : « De chair et d’os ».

L’histoire se passe comme la première fois en Espagne (moi personnellement j’y suis jamais allée, alors j’ai un peu l’impression de visiter :-)). Ici le personnage principal est l’inspectrice Salazar.
L’histoire commence quand elle est enceinte proche du terme. Elle se rend au tribunal pour assister au procès d’une affaire à laquelle elle a participé. Et l’accusé se suicide, en laissant une lettre à son attention où il y a juste marqué « tarttalo ».
Plus tard, à son retour de congé maternité, le schéma se répète. C’est assez troublant.
De plus une église est vandalisée dans son village d’enfance et le Vatican demande expressément que ce soit elle sur l’enquête.

Cette histoire est surprenante. On suit l’inspectrice dans son enquête qui mêle divers drames, ainsi que son passé.

PS : à mon sens, le titre n’aurait pas pu être mieux choisi.

Lecture

Quand sort la recluse

quandsortlarecluseLe Fred Vargas de l’année dernière.
Personnellement j’ai beaucoup aimé. Parce que j’aime bien Fred Vargas, mais surtout j’aime bien Adamsberg. C’est son commissaire. On le retrouve dans plusieurs de ces livres.
Et là retrouver Adamsberg et suivre son enquête, c’était un peu comme passer un bon moment avec un ami que je n’ai pas vu depuis longtemps 🙂 C’était bien 🙂

Bon si vous connaissez pas Adamsberg, forcément ça vous fera pas la même chose. Mais Adamsberg c’est un type sympa, nonchalent, qui veut connaître la vérité, même quand la vérité est injuste, même quand elle est dégueulasse.

 

Ici, Adamsberg rentre de vacances d’Islande, aide son équipe à résoudre un meurtre. Et il va s’arrêter sur un détail qui a retenu l’attention d’un de ces brigadiers. Un détail qui à rien à voir avec l’enquête, même qui n’a rien a voir avec son territoire.
Du côté de Nice il y a des araignées qui s’appellent des recluses. Si tu les embêtes pas elles ne te feront rien, mais si elles te piquent, la peau se nécrose et tu peux perdre ton membre.
Mais enfin personne ne meurt plus de piqures de recluses. Mais alors pourquoi il y a déjà trois morts (que les forums sur Internet s’inquiètent) alors que c’est même pas encore l’été.
Alors Adamsberg fait ce qu’il sait faire, il va gratter, jusqu’à trouver la vérité 🙂

Lecture

Il est grand temps de rallumer les étoiles

rallumerlesetoilesJe sais pas comment ce livre est apparu sur ma liseuse.
C’est peut être Iredla (une amie grande liseuse), c’est peut-être ma bibliothécaire qui me l’a conseillé. Je ne me rappelle plus.
Je l’ai commencé parce que je venais de finir un livre et que c’était un peu triste de devoir me séparer des personnages. Alors la meilleure solution que j’ai trouvé est de commencer une autre histoire et de m’attacher à d’autres personnages.
Et bien ça n’a pas loupé !

C’est l’histoire d’une mère et de ces 2 filles. Chacune prend la parole à tour de rôle, chacune son chapitre.
La mère raconte. L’ainée écrit des articles de blog. La cadette écrit dans son journal intime.
Chacune a son rythme, chacune a son ton, chacune a sa vision des choses.
C’est frais, c’est drôle, mais ça aborde aussi des sujets sérieux.

C’est bien 🙂 Je vous le recommande. En plus ça se lit vite. Bon le problème étant que ces 3 personnages sont si attachant (surtout la cadette) que j’ai absolument pas résolu mon problème…

Lecture

Tout cela je te le donnerai

toutCelaJeTeLeDonnerai2 policiers annonce à Manuel que son mari est mort. Mort d’un accident de la route à Lugo en Galice.
Manuel fou de chagrin se rend sur place.
Bien sûr rien ne va. Déjà parce que Alvaro (le mari mort) aurait dû être à Barcelone (et pas à Lugo). Et que quelqu’un de sa famille à déjà identifié le corps alors qu’il n’avait jamais eu de famille.
Arrivé sur place, Manuel demande à voir le corps. Et à ce moment un policier (un peu fouille merde) commence à lui poser des questions avant d’être interrompu par son supérieur qui met fin à la discussion et à l’enquête en disant que c’est un accident de la route.
Bref le policier revient parler de ces doutes à Manuel le lendemain et ils vont tirer le fil de cette histoire et défaire un à un les nœuds de cette pelote mêlée à d’histoires de famille, de non dit (bien sûr).

Mon avis : Un livre passionnant très bien écrit, que j’ai eu du mal à lâcher (pour tout vous dire j’ai consacré une journée à le lire). Vraiment un très bon policier.

Lecture

L’aube sera grandiose

J’ouvre ici une nouvelle rubrique, autour de la lecture.

Quand j’étais ado, je lisais beaucoup. Et j’adorais ça. Puis à un moment j’ai plus eu le temps, ou plutôt je suis allée faire mes études et je n’avais plus les conseils de mes super bibliothécaires.

Alors juste avant de partir au Japon, je suis allée retourner les voir. Et prendre pleins de conseils de lectures pitchés avec des étoiles dans les yeux. Merci beaucoup Christine <3.

Voici un de ses premiers conseils : (spoiler : j’ai adoré !)

index

L’histoire se passe sur une nuit. Elle commence vers 18h quand Titania vient chercher sa fille, Nine, à la sortie de son entraînement de piscine.
Titania lui a dit : « Monte » et elle est partie avec elle. Nine fait la gueule parce que ce soir c’était la fête du lycée.
Mais Titania s’en fout, elle a des choses importantes à lui dire. C’est pour ça qu’elles vont subitement au milieu de nulle part. Elle va lui raconter son histoire.

C’est une histoire très bien écrite, très facile et rapide à lire (elle m’a pris moins de 2 jours. Mais entre temps j’ai pas pu lâché le bouquin des mains).
C’est très frais. Ça détend 🙂
Bref je vous le recommande !