Couture

Chemise à oiseaux

Marque et Modèle : « Cami » de Pauline Alice déjà retravaillée pour en faire un chemisier

Taille : plutôt 40

Métrage et Fourniture:

  • 135 cm (par 140) de tissu à oiseaux acheté à Tissus de la Mine – Angers (49)
  • boutons noirs

Je vous préviens tout de suite : j’adore ma chemise.
Tout me plait chez elle.

ChOiseaux_face.JPG

C’est un projet que j’ai débuté à Laval (novembre 2016). Je pensais l’avoir fini dans la semaine. Et puis finalement il y a eu beaucoup trop de choses dans cette semaine, et je ne l’ai pas finie.
Le projet a duré (causes : fin d’un travail, nouveau travail, les fêtes de fin d’année, déménagement…). Ce n’est pas un mal, le tissu (pur coton) était agréable à travailler. Et puis les couleurs (wahoo), elles donnent la pêche à le coudre, et en plus j’étais sûre d’adorer la porter. Du coup j’ai pris mon temps et je pense que je l’ai fini fin janvier (2017). 

ChOiseaux-hanches.JPG

Cependant, je n’arrivais pas à retrouver le fit de ma première chemise (Cette chemise est identique à la chemise à moustaches). Je pense que j’ai mal reproduit les pinces sur mon patron hacké et puis après j’ai bidouillé, sans réussir ce que je voulais.
Finalement, quand tout le reste de la chemise était fini, j’ai décousu mes pinces et j’ai « décalqué » celles de ma première version.
Et j’arrive exactement à ce que j’attendais.

ChOiseaux-manches.JPG

Cette chemise est comme je l’imaginais. Je pense que c’est, pour moi, la parfaite rencontre patron-tissu.

J’adore l’imprimé. Il pète la joie. C’est comme un splatch de couleurs à la Mathou. Mais en fait c’est encore mieux c’est des petits oiseaux de toutes les couleurs.
Et tout ça sur un fond noir pour la sobriété. Oui oui, la sobriété. Une chemise noire c’est sobre (même si il y a des oiseaux de toutes les couleurs partout dessus).

ChOiseaux-dos.JPG

Je la trouve tout particulièrement travail-compatible. J’aime beaucoup la porter (comme ici) avec un pantalon noir, je trouve que ça fait ressortir les couleurs 🙂

ChOiseaux-haut.JPG

Le patron est un hack de ma part de la robe Cami de Pauline Alice. Je vous ferais un pattern hacking quand j’aurais résolu ce problème de pinces (je ne peux pas vous dire : décalquer votre première chemise, ça ne fonctionnerait pas).
Mais l’idée, c’est le buste de la Robe Cami de Pauline Alice. Il faut que la fin du buste arrive à la taille naturelle. Pour cela moi j’ai rajouté 4cm. Cela permet que l’endroit où les pinces sont les plus ouvertes est là où la taille est la plus fine.
Ensuite j’ai allongé les pièces devant et dos pour qu’elles atteignent la taille d’une (longue) chemise (car moi j’aime bien rentrer mes chemises dans mon pantalon et ne pas avoir froid au dos). Puis j’ai fini la chemise façon liquette en copiant une chemise déjà faite. Et j’ai refermé les pinces (plus de détails à venir).

ChOiseaux-bas.JPG

J’aime toujours beaucoup cette forme. Elle est pour moi, confortable et ajustée.
Et j’adore !
Elle me laisse libre de tous mes mouvements, mais mets en évidence ma taille (je trouve). Et je ne suis pas étriquée aux épaules (ce qui est mon problème avec les coupes ajustées)…

ChOiseaux-Dos2.JPG

Je porte beaucoup mes 2 chemises ayant cette forme (genre dès qu’elles sortent de la machine). Je compte m’en coudre (au moins) 2 autres.

ChOiseaux-lachantrerie.JPG

Photos prises dans le parc de la Chantrerie – Carquefou (44)

Couture

Me-made-mars et chemise de mars.

Marque et Modèle : Modèle de chemise du Magasine Fait Main Mars 2015

Taille : 40

Métrage et Fourniture:

  • Environ 1m50 de tissu à carreaux bleau et bordeau – Tissus du Renard – La Roche sur Yon (85)
  • 12 pressions nacrées
  • Thermocollant.

En mars j’ai participé au me-made mars.

J’en profite pour faire une petite rétrospective avant de vous présenter mon projet pour la mini garde robe, car tout ça est intimement lié et mûrement réfléchi 😉

Le me-made month, est un challenge sur instagram où chacune qui a envie, prend une photo de sa tenue comportant une pièce faite main chaque jour, ou 5 jour sur 7 , ou une fois pas semaine, ou au rythme qu’elle veut en fait.

Moi j’ai essayé de poster une photo tous les jours. Bon y’a eu quelques oublis, (3 jours je crois), et y’a eu des jours où je n’avais pas de pièces faites main.

Mais ça donne une idée globale de la façon dont je m’habille, de ce que j’aime porter, de ce qui revient souvent, des vêtements qu’ils me manquent…

MeMadeMarsCollage

Clairement, je porte des pantalons au travail. Pour plusieurs raisons, mais la principale c’est qu’il peut m’arriver d’installer (ou de désinstaller) du matériel au labo, et pour ça c’est plus pratique en pantalon. En plus des jupes avec chaussures de sécurité c’est pas ce qu’il y a de plus esthétique (même si mes chaussures de sécu sont super jolies (sans ironie)).

J’ai 3 pantalons fait-main :

  • Le pantalon feuillage qui tombe un peu (trop) sur les hanches (il faut que je me décide à rajouter des passants pour pouvoir mettre une ceinture) et dont l’imprimé jure parfaitement avec mes jolies chaussures de sécu (elles aussi imprimées feuillage).
  • mon premier ginger jean, qui n’est pas parfait, mais qui fait le job. Je le trouve trop taille haute, et qu’il marque trop les plis à l’entrejambe après plusieurs jours porté (mais je pense qu’il n’y a que moi qui y fait attention).
  • mon ginger bordeaux, qui est parfait. Mais un chouia trop court quand il fait froid (bah t’as froid aux chevilles).

Donc il me faut d’autres pantalons : Des gingers sont sur la table de coupe.

J’aime porter des chemises.
J’en ai 5 dans mon armoire : Les 2 chemises Cami, ma première chemise à carreaux, ma deuxième chemise à carreaux (qui est le projet de mars de ma mini garde robe), une dernière chemise à carreaux faite par ma maman pour elle quand elle avait mon âge (et qui me va, sauf pour la longueur des manches, du coup je les porte retroussées).

Je pense que je peux encore me faire quelques chemises : j’ai prévu une autre chemise Cami, une chemisette ‘Fit but I know it’ de Biquette (je prévois l’été), et une chemise Granville (j’aime les chemises cintrées). Et on verra ensuite. Je pense me faire une blouse Cézembre aussi. Affaire à suivre.

Je porte mes MesaDress en tant que T-shirt.

J’ai horreur d’avoir froid au dos, ET, je veux éviter à tout prix le syndrome du plombier. C’est pour cela que j’aime les chemises longues, et les T-shirt longs (vraiment longs).
Donc les Mesa Dress sont des robes le week-end et des T-shirts la semaine.

De plus j’aime beaucoup cette forme, je la trouve méga confortable, et je trouve qu’elle me va bien. J’aime bien la longueur des manches qui est peu commune sur les T-shirts français.

J’en ai 1 de coupée et cousue, une qui va suivre (il faut que je m’applique sur le coupe, il y a des raccords).

PS : Ma petite sœur est elle aussi convaincue par les Mesa Dress, elle m’a demandé les même que les miennes.

MeMadeMars_Soeurs

En mars, je porte des pulls tricotés par mamie en majorité.

Il me manque des gilets plus fins dans des couleurs sobres (les trucs pas drôle à coudre ou a tricoter, les basiques quoi !).

Analyse (rapide) des couleurs, je porte beaucoup de bleu et de bordeaux.

Et devine quoi, ma nouvelle chemise, elle est bleu et bordeaux ! avec une petite touche de jaune 🙂

Donc elle s’accorde parfaitement avec mes 2 Ginger (un bon point pour elle).

MMM-Zoom

Coté réalisation :

C’est exactement le même patron que ma première chemise à carreaux. Je trouve que ce patron se prête bien aux chemises à carreaux.

La patte de boutonnage, les poignets de manches et les poches sont dans le biais. Et je trouve que ça lui va bien.

Il faut être attentif lors de la coupe pour les raccords (et là c’est le cas, ils sont parfaits). Il faut être attentif aussi lors de la couture des pinces, pour que ce soit net je les ai bâtis.

J’ai fait des fentes indéchirables, parce que j’aime bien ça ! je trouve cela plus résistant que les pattes capucins, et également beaucoup plus simple a réaliser (je me suis aidée de ce tuto).

MMMcarreaux-face

Je me suis appliquée pour la patte de boutonnage, je l’ai fait comme c’est marqué dans les instructions et j’en ai pas fait qu’à ma tête contrairement à ma première chemise (Félicitation à moi ^^). De ce fait, ma patte de boutonnage est aussi jolie à l’intérieur qu’à l’extérieur.
J’ai monté le col à la façon LeBungalow. Je n’ai pas eu de soucis, le résultat est net. (j’ai juste pas compris à quel moment coudre, parce qu’il y a marqué « piquez » et que j’étais un peu (trop) fatiguée et que j’ai du oublier de lire cette ligne. Finalement j’ai cousu au bon endroit, au bon moment 🙂 )

MMMcarreaux-manches

Niveau patron :

pas de difficulté puisque je l’ai déjà réalisé 🙂 D’ailleurs c’est super agréable de refaire un patron déjà décalqué avec les marges de couture ajoutées et tout et tout. J’ai fait la taille 40 qui fait que les coutures d’épaules sont à la bonne place. Elle n’est pas super ajustée à la taille, mais je trouve que ça va bien dans son caractère de chemise de cow-boy. Et puis j’ai mes chemises Cami qui sont super ajustées ça permet d’avoir différentes formes.

MMMcarreaux-dansPantalon

Coté tissu :

Ce tissu je l’ai choisi pour ses couleurs. Évidemment.

Il est relativement fin. En fait je dirais que le fil employé est assez gros mais que le tissage est pas très serré. Pour autant le tissu n’est pas mou du tout, au contraire il se tient bien et marque super bien les pli au fer.

Et ce tissage fait que c’est pas aussi lisse/doux que d’autres tissus, il est plus rustique je dirais. Mais il n’est pas pour autant désagréable.

Du fait de ce tissage pas serré, la chemise est légère. Je pense qu’elle est parfaite pour la mi-saison et pourquoi pas l’été portée ouverte sur un petit top tout léger.

MMMcarreaux-profil

Niveau froissabilité :

(critère important) Je l’ai pas repassée à la sortie de la machine (simplement fait sécher sur un cintre), je l’ai mis dans mon sac et je suis partie en week-end, je l’ai portée toute la journée avant les photos. Et je trouve que ça va. :).

(pour les journées plus « importantes », je pourrais prendre le temps de la repasser 🙂 ).

MMMcarreaux-dos

Coté portabilité :

Bah je l’aime beaucoup 🙂 Elle est s’intègre parfaitement à ma garde-robe. Elle est tout à fait travail-compatible. (que des + quoi :))

J’ai pris mon temps pour la réaliser, je me suis appliquée et je suis vraiment fière du résultat 🙂

MMMcarreaux-manchesRatees
Je me suis rendue compte après le podcast de sbcreations que j’avais fait les 2 fentes indéchirables dans le même sens (elle a eu le même souci ^^)

Pour finir, une photo folle 🙂

MMMcarreaux-fou

Photos prises par a5e dans le jardin de la famille – Varades (44)

Non classé

Pantalon Ginger #2 !

Marque et Modèle : Famous « Ginger Jeans » de Closet Case Pattern avec la taille basse (view A) et les jambes skinny (viewB)

Taille : 8 de partout

Métrage et Fournitures :

  • 90 cm d’un coupon bordeau du bac à coupon des Tissus de la mine (et 90 cm c’est juste)
  • une fermeture éclair
  • doublure : chutes de ma chemise à moustaches

Coucou, c’est la rentrée 🙂

ginger2-Hi

Ce n’est pas un scoop, mais c’est, un peu, pleins de changements, parce que c’est la rentrée pour tout le monde, sauf pour moi 🙂

Pour la première année, je ne fais pas de rentrée, car … j’ai fini mon cursus ! Allez hop, maintenant c’est la Vraie Vie !

ginger2-face2

Bon c’est pas tout, mais avant la Vraie Vie, y’a encore plein de cousettes que je n’ai pas encore eu le temps de présenter (j’ai beaucoup plus cousu que blogué ce dernier semestre).

ginger2-butt

Donc aujourd’hui on reste sur la tendance du pantalon !

J’avais prévu que 2016 serait mon année du pantalon, on est sur la bonne voie ! Celui ci est mon quatrième (et mon deuxième ginger). Et on s’approche du pantalon parfait que je recherche.

ginger2-cielnoir

Ici, j’ai fait une taille 8 de partout parce que mon tissu est plus stretch que le premier, et j’ai fait un mix entre la version A et la B. J’ai choisi de faire la taille basse du A et les jambes skinny du B.

ginger2-poches

J’ai trouvé mon tissu dans un bac à coupon des Tissus de la mine à Angers. Il ne restait que 90 cm. Je vous informe que c’est trop peu pour ce pantalon. J’ai fait tout mon possible pour que tout rentre. J’ai placé mes pièces une à une sur mon tissu en une seule épaisseur. J’ai optimisé comme je pouvais, et en faisant des mini concessions : exit la poche monnaie et 5cm de longueur sur les jambes, de plus la ceinture a été coupée en 4 morceaux. Et ça passe et en respectant plutôt correctement le droit fil.

ginger2-face3

Je coupe les 2 premières jambes (une avant et une arrière), je donne mon premier coup de ciseaux dans la troisième jambe et là ! Horreur Malheur Les jambes avant et arrière sont identiques…(c’est à dire que j’ai 2 jambes droites complètes). Déjà que j’étais juste sur mon coupon… Bref j’ai changé mes pièces de sens, comme j’ai pu, (autant vous dire que le droit fil n’est plus vraiment respecté, ça fait que j’ai une jambe qui tourne un peu).

Et finalement ça passe 🙂 J’adore le résultat.

ginger2-conquerant

Je suis super fière de mes poches 🙂 J’ai fait ma première broderie à la machine. Ça m’a pris un temps fou, presque autant de temps que de coudre le reste du pantalon

ginger2-zoomPoches2-1

#Anecdote : Les notes sont les premières notes d’une partition d’un morceau de guitare que j’ai étudié (y’a longtemps :)).

ginger2-zoomPoches-1

Et puis voila, sinon tout pareil que le premier, le patron est au top :).

J’ai pas corrigé mon problème de moustaches donc il est toujours présent (pour le prochain je tenterais une correction :)).

ginger2-pieds

Conclusion :

J’adore ce pantalon 🙂

Je le porte souvent, j’adore sa couleur (c’est d’ailleurs pour la couleur que j’ai acheté le coupoon même si il était trop petit pour mon patron), j’adore mes poches, j’adore volontairement « aller à la pêche avec ». Bref c’est un succès !

ginger2-face

Vêtement invité : Ma première chemise 🙂

Le patron vient d’un magazine Fait Main. Je l’ai faite pour tester le raccords des carreaux (avant ma robe Cami en madras).

Je l’aime beaucoup (même si les 2 poches ne sont pas équidistantes de la patte de boutonnage). ^^

Excellente rentrée à toutes et tous 🙂

ginger2-merginger2-mer2Photos prises par a5e par un temps très changeant sur la plage de la Cantine au Relecq-Kerhuon (29).

Couture

Bruyère des Vosges

Marque et Modèle : Chemise « Bruyère » de Deer&Doe

Taille : 38 en général, 40 pour la taille

Métrage et Fourniture:

  • je ne sais plus combien de lin bleu clair provenant de TissuEco (j’ai acheté le métrage conseillé et il m’en reste un peu)
  • plein de petits boutons achetés en Irlande

J’essaye de rattraper mon retard sur mes articles. (Enfin c’est pas gagné ^^)

Bruyere_VosgesVent

Cette chemise je l’ai faite pour le concours de Anne, oui c’était il y a 9 mois 🙂 (c’était y’a longtemps j’avais encore les cheveux longs :)) Mais enfin, mieux vaut tard que jamais comme dirait l’autre. Et donc les photos, vous allez le voir, sont prises depuis 9 mois également 🙂
Dans mon cas, c’est dépaysant, car c’était avant mon déménagement. Et je me rend compte que les Vosges sont vraiment magnifiques 🙂 Allez y faire un tour, à l’occasion, pour la rando c’est vraiment top !

Bruyere_Rampart1

Et sinon, j’ai des vraies excuses du retard du retard de l’écriture de cet article.
C’est que j’ai offert cette chemise à ma petite soeur. Je ne pouvais pas faire un article avant de l’avoir offert 🙂 et son anniversaire est bien 6 mois et demi après la fin du concours ! (bon les deux mois et demi suivants c’est juste que la vie passe trop vite).

Bruyere_VosgesVent2

Je vous avoue tout, initialement je l’ai faite pour moi cette chemise.
L’objectif était de faire un basique. J’avais réfléchis au truc :

  • J’avais pris une couleur unie, passe partout et qui s’accorde avec touuuuute ma garde robe : du bleu quoi.
  • J’avais pris un patron qui me plaisait. Une chemise, parce que les chemises ça peut se mettre toute l’année et que ça se met avec tout.
  • J’avais pris un tissu en lin, parce que cet été, je crevais de chaud, mais que je voulais quand même des manches à ma chemise pour la porter toute l’année.
  • La petite touche en plus, j’ai mis des boutons achetés en Irlande (c’est juste pour le souvenir, mais ça me fait plaisir).

Bruyere_RampartZoom

Je me suis appliquée. Toutes les coutures sont des coutures anglaises (en même temps il fallait bien ça, vu que le tissu s’éfilloche rien qu’en le regardant).

Seulement, voilà, quand je l’ai essayée j’étais un chouia trop sérrée aux épaules.
Ma petite soeur qui passait par là la essayée, et sur elle, la chemise allait nickel ! (même pour elle j’aurais pu ne pas élargir la taille, enfin au moins là elle est à l’aise. Je crois que ma petite soeur fait un parfait 38 Deer&Doe).

Bruyere_VosgesDetail

Bon, mais voilà, je l’avais quand même fait pour moi, cette chemise, j’allais pas la lâcher comme ça. Je lui ai donné d’autres chances. Je l’ai porté à l’école, plusieurs fois (mais pas trop) et… bah … une demi centimètre en plus aux épaules ça serait mieux…

Bruyere_VosgesCol

En plus elle allait mieux à ma petite soeur…
Bref, j’ai pris la décision de lui offrir (en lui faisant essayer discrètement en novembre dernier pour ne pas avoir de regrets).

Bruyere_RampartDosDe dos aussi, parce que c’est bien aussi de savoir comment ça tombe de dos.

Depuis que je lui ai offert, elle la porte régulièrement (même qu’elle l’a portée pour un oral, elle m’a dit que tout c’était bien passé, (ça se trouve elle lui à porter chance 😉 ).

Cependant le tissu est fragile, il commence à présenter quelques signes de faiblesse (usure de la patte capucin).

Toutes les deux, on trouve que la forme de la chemise fonctionne particulièrement bien sur une jupe droite (et courte) comme ci-dessous. Sinon elle la porte avec un jegging.

Bruyere_RampartSoleilOui on dirait que je fais la gueule, mais pas du tout c’est à cause du soleil 🙂 En plus, j’ai un collant à paillettes dont tout va bien 🙂

Bon, conclusion, il faut que je trouve un tissu dans mon stock pour m’en faire une 🙂

Bruyere_VosgesFace

Photos prises par a5e à Belfort devant les ramparts et devant les Vosges du coté de Méroux (90)

Couture

Le (mystérieux) cas de l’imprimé moustache.

Marque et Modèle : « Cami » de Pauline Alice déjà réalisée ici et retravaillée pour en faire un chemisier

Taille : plutôt 40

Métrage et Fourniture:

  • 135 cm (par 140) de tissu à moustaches acheté à Mondial Tissus
  • boutons

Parlons, du mystérieux cas de l’imprimé moustache 🙂

Moustaches_Reelle
Tout le mystère réside dans le : Pourquoi j’ai acheté ce tissu ?

Chemisier Moustaches en conditions réelles de portabilité

J’ai acheté ce tissu lors de ma première virée à Mondial Tissus, il y 1 an et demi, quand j’habitais encore Mulhouse. Je venais de découvrir la couture en autonomie 🙂

Il y a un an et demi, c’était la mode des moustaches. Enfin des imprimés moustaches, lunettes, tout ça tout ça. On en trouvait partout.
Et bien moi, qui n’avait jamais eu de tels imprimés dans mon armoire j’ai craqué (en même temps c’était ma première virée dans un magasin de tissus en tant que jeune couturière, et ça n’a pas été la virée la plus « safe » pour mon porte-monnaie (mais les virées dans les magasins de tissus ont-elles été un jour « safe » pour les porte-monnaies?)).

Moustaches_face

Et ensuite.. avec le butin de cette virée, j’ai fait 2 shorts Châtaigne (mes toutes premières cousettes). Et le reste… a commencé à constituer mon stock de tissus.

Aujourd’hui, un an et demi après et 2 déménagements, mon stock à la taille d’un buffet (plein !).
Des Forces extérieures et persuasives (totalement indépendantes de ma volonté, mais malheureuseument pleines de bon sens) me poussent à diminuer mon stock (avant de le reconstituer).

Moustaches_zoom

Donc je me suis attelée à la tâche de faire tous les vêtements que j’avais prévus lors de l’achat des tissus.
Dans les cas (comme celui-ci) où je ne sais plus pourquoi j’ai acheté ce tissu, j’en fais ce que je veux. Je l’ai utilisé pour une expérimentation !

Moustaches_Dos

Je viens de finir une Cami Dress (la troisième) (oui oui je vais vous la montrer mais je ne l’ai pas encore portée (donc elle n’est pas encore vraiment approuvée), je n’ai pas encore décidé si je changeais les jupes ou pas. C’est en réflexion intense…).
Bref je viens de finir ma troisième Cami, et avec les petites modifications de rallongement du buste, je trouvais que le corsage était parfait.
Je suis partie de cette base pour en faire une chemise.
et voilà ce que ça donne !

Moustaches_DsPants

Je vous avoue, j’ai eu de gros doutes sur l’imprimé lors de l’essayage.
On m’a proposé d’ouvrir un restaurant de burger.
Je me dis qu’il y a peut être une raison si je n’ai pas ce type d’imprimés dans mon armoire. Mais je me dis aussi que la couture c’est fait pour faire des expérimentations aussi bien sur les formes que sur les imprimés 🙂

Moustaches_DsPantsZoom

Bref, j’ai levé le doute avec une demande express sur Instagram, on m’a assuré que c’était office-compatible (merci pour vos retours !).
Du coup, ni une ni deux, je l’ai portée le lendemain au bureau.
Aucun souci à noter, en plus je la trouve hyper confortable. Elle est ajustée à la poitrine, mais pas trop au corps. Je reste libre de mes mouvements sans qu’on ait l’impression que j’ai des épaules de camionneur. Si je la rentre dans un pantalon, elle a un petit effet blousant (on m’a dit que ça faisait encore plus working girl ^^).

Moustaches_boule
Conditions réelles de portabilité : même roulée en boule ça marche

Pour la faire, comme je vous le disais, j’ai repris le corsage de la cami dress et j’ai un peu bidouillé la fin pour avoir la forme d’une chemise. (Je pense vous expliquer comment j’ai procédé dans un prochain article 🙂 )

Moustaches_Soleil
Oh, mais il y a du soleil !

Donc récapitulons, les modifications :

  • Corsage de la Cami Dress alongé de 4 cm.
  • Partie basse en forme de chemise
  • Col mao (soit que le pied de col)

Et sinon, je pense que la fin des pinces du devant peut être améliorée.

Moustaches_SoleilHourra
Ouiii j’veux du soleil

Je suis très satisfaite de ce chemisier. J’en suis d’autant plus fière que c’est moi qui l’ai modifié pour avoir le résultat attendu 🙂

Moustaches_SoleilYoupi
Youupi !

Photos prises par a5e lors d’une ballade ventée à Brétignolles-sur-mer (85)